Accueil > Landes > Adour Chalosse > Mouscardès

Mouscardès

Habitée depuis l’Antiquité, la commune de Mouscardès abrite au Moyen Âge des exclus de la société. Ce village typiquement landais vit aujourd’hui essentiellement d’élevages et de cultures variés.

La découverte de tessons de céramique au lieu-dit La Barthe Picade atteste l’occupation de Mouscardès dès la période gallo-romaine.

Mentionnée pour la première fois en 1315, la commune dépend du seigneur d’Estibeaux au XIVe siècle, puis de la sénéchaussée « secondaire » de Dax, et ce, jusqu’à la Révolution.

Au cours du Moyen Âge, les Cagots sont nombreux à Mouscardès. Ces parias, qui appartiennent à un phénomène européen mais particulièrement concentré de part et d’autre des Pyrénées, doivent vivre entre eux à l’écart de la société. C’est pourquoi on les retrouve souvent dans les communes possédant un habitat dispersé, comme c’est le cas de Mouscardès.

Village à vocation rurale, Mouscardès tire profit de la fertilité de ses terres. Son activité est axée sur la culture du maïs, l’élevage de bovins, d’oies et de canards gras, mais aussi sur l’exploitation forestière.

Mouscardès fait partie du secteur des Coursayres des Arrigans, berceau de la course landaise.


Commune

  • Nom des habitants : Mouscardésiens, Mouscardésiennes
  • Superficie : 914 hectares
  • Population : 230 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    l’Arrigan

  • Origine du nom et description du blason :

    Les hypothèses les plus fréquentes quant aux origines toponymiques de Mouscardès y voient soit le nom d’une famille de Cagots (très nombreux dans la région), soit un dérivé du gascon mouscardè , - ère signifiant « qui attire les taons » (également probable dans une région vouée à l’élevage).


Informations pratiques

Mairie de Mouscardès : 05.58.98.01.35

Office de tourisme de Habas : 05.58.98.04.56

Office de tourisme de Pouillon : 05.58.98.38.93


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (1995). Carte archéologique de la Gaule, Landes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Arènes de Mouscardès

    Les Arrigans sont le berceau de la tauromachie landaise. Il s’agit des communes traversées par un même ruisseau (à savoir l’Arrigan) : Estibeaux, (...)

    Landes - Mouscardès
  • Clocher carré de l’église Saint-Barthélémy

    Le toit pointu du clocher carré de l’église Saint-Barthélemy de Mouscardès est recouvert d’ardoise, matériau typique des Hautes-Pyrénées voisines.
    Le (...)

    Landes - Mouscardès
  • Croix de mission de Mouscardès

    Près de l’église Saint-Barthélemy de Mouscardès se dresse une croix de mission en fer forgé datant du XIXe siècle.
    Pour un chrétien, partir en mission (...)

    Landes - Mouscardès
  • Église Saint-Barthélemy

    L’église Saint-Barthélemy de Mouscardès garde les marques d’un système d’exclusion sociale extrêmement dur pratiqué à partir du Moyen Âge.
    L’église (...)

    Landes - Mouscardès
  • Monument aux morts de Mouscardès

    Au sortir de la Première Guerre mondiale, les Landais érigent de nombreux monuments commémoratifs pour rendre hommage aux onze mille soldats natifs (...)

    Landes - Mouscardès

Partager cette visite