Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Mourenx

Mourenx

La commune de Mourenx se situe au cœur des Pyrénées-Atlantiques, en Béarn, au centre du triangle formé par Pau, Orthez et Oloron-Sainte-Marie. Le territoire de la commune est traversé par la Baïse de Lasseube, le Luzoué et le Geü, affluents du Gave de Pau.

La commune de Mourenx comprend deux éléments urbanistiques : Mourenx-ville et une ville nouvelle, créée au milieu du XXe siècle sur le territoire d’un petit bourg ancien.

Le bourg de Mourenx, existe depuis le XIIe siècle, et dispose à l’époque médiévale, d’une abbaye laïque, vassale de la vicomté de Béarn. Son château féodal, construit au bord de la Baïse, est le siège d’un fief très étendu. Cependant, ce castel est détruit pendant la Révolution.

La ville nouvelle de Mourenx est construite de toute pièce il y a cinquante ans. En 1949, afin d’exploiter un gisement de gaz et de pétrole, des forages sont effectués à Lacq, les premiers derricks surgissent dans les champs de maïs à partir de 1951, et la construction de l’usine de Lacq est achevée en 1957 consacrant le plus grand gisement de gaz naturel d’Europe occidentale.

Le bassin de Lacq doit alors faire face à l’arrivée massive d’ouvriers venus de toute la France et d’Afrique du Nord, qu’il convient de loger. La "Ville nouvelle" de Mourenx surgit alors de terre, grande sœur du village typiquement béarnais de 200 âmes. Sa construction est décidée en 1957, sur 150 hectares à l’abri des vents dominants et à proximité du complexe de Lacq.

La ville accueille bientôt 10000 habitants là où il n’y avait que des marécages dix ans auparavant. Plus de 3000 logements sont bâtis entre 1957 et 1961. Du centre vers la périphérie, on trouve trois types de constructions : des barres et tours, des logements individuels, et des grands pavillons. Selon l’architecte et historien Eric Lapierre, Mourenx "est d’un intérêt capital pour l’histoire de l’urbanisme français de cette époque".

Aujourd’hui, la commune de Mourenx est toujours fortement liée à l’activité du bassin industriel de Lacq, mais la commune prépare l’avenir avec un vaste programme de renouvellement urbain pour lui permettre de passer le cap de l’épuisement inéluctable du gisement de Lacq.

En 2008, Mourenx a fêté le cinquantième anniversaire de sa création, donnant lieu à différentes festivités, dont le spectacle "Les mosaïques de Mourenx", et la réalisation par l’artiste Hervé Di Rosa, et des élèves des collèges de Mourenx d’une mosaïque destinée à habiller l’Hôtel de ville.


Commune

  • Nom des habitants : les Mourenxois, les Mourenxoises
  • Superficie : 634 hectares
  • Population : 7576 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Baïse de Lasseube, le Luzoué[1] et le Geü,

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune dérive peut-être du radical oronymique mour désignant « un sommet arrondi » suivi du suffixe encs . L’orthographe du nom de la commune évolue au fil des siècles, ainsi on trouve Morengs au XIe siècle, Morenx au XIIIe siècle, Morencx en 1385 et Morenx en 1546.


Informations pratiques

Contact mairie : 05 59 60 07 23

Site de la Communauté de communes de Lacq : www.cc-lacq.fr

Contact office de tourisme du Pays de Lacq, Cœur de Béarn : 05 59 12 30 40 / www.coeurdebearn.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michel Grosclaude (2006). Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.

Lucienne Couet-Lannes (1983). Le Béarn d’entre les Gaves, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite