Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Lalinde > Moulin de Sauvebœuf

Moulin de Sauvebœuf

Le moulin de Sauvebœuf, sur la commune de Lalinde, est mentionné près de la ferme de Beauregard par Cassini, qui établit au XVIIIe siècle la première carte générale de France. Sur la carte de Belleyme, et sur le cadastre Napoléon, il porte déjà sa dénomination de moulin de Sauvebœuf.

On ne reconnaît pas les aménagements du bief et tous les équipements hydrauliques ont disparu. Cependant, l’ancienne structure du moulin sur trois niveaux permet d’évaluer son importance : d’abord, en sous-sol, le canal d’amenée, l’arrivée d’eau et le canal de fuite ; au rez-de-chaussée, les deux meules et la trémie ; à l’étage, l’habitation et le lieu de stockage.

Il s’agit d’un très ancien moulin qui a servi de structure à la réalisation de l’annexe du complexe sportif de La Guillou.


Patrimoine


Informations pratiques

Ce moulin ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(2001). Atlas du patrimoine d’hier et d’aujourd’hui du pays lindois, RIS, BibTeX.

Par Frédéric Gontier, J. Couleaud, C. Valérie (2006). Les Moulins du canton de Lalinde, RIS, BibTeX.


Partager cette visite