Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Tocane-Saint-Apre > Moulin de Salles

Moulin de Salles

Il y a successivement deux moulins de Salles installés sur la Dronne. Le premier moulin de Salles daterait du XIIe siècle, puisqu’il est cité dès 1187 dans le cartulaire de l’abbaye de Chancelade.

Moulin à blé puis à huile, le moulin de Salles voit se succéder plusieurs générations de meuniers connus jusqu’au XVIIIe siècle, grâce aux registres paroissiaux.

Il ne reste cependant aucun vestige de ce premier moulin, sans que nous ne sachions si le moulin est démoli volontairement, accidentellement ou s’il est tout simplement ruiné.

En 1855, le 26 février commencent d’importants travaux de construction de nouveaux bâtiments. C’est le marquis de Fayolle, alors propriétaire des lieux, qui décide cette construction dont l’arrêté préfectoral ratifiant les travaux est signé en 1863.

Ce nouveau moulin de Salles, en barrage, est haut d’un étage surmonté de combles, et coiffé d’un toit à deux pans recouvert de tuiles creuses.

De nos jours, on peut encore voir les deux roues hydrauliques verticales en bois. On peut également remarquer que cette seconde construction du moulin de Salles intervient la même année que la construction du deuxième moulin du Brasseau, situé sur la même commune et sur la même rivière.


Patrimoine


Informations pratiques

Le moulin ne se visite pas


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Pierre Pommarède Tocane et Saint-Apre oubliés, Tome 1, RIS, BibTeX.


Partager cette visite