Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Saint-Pardoux-de-Drône > Moulin de Lafaye

Moulin de Lafaye

Témoignage d’un mode de vie aujourd’hui révolu, le moulin de Lafaye atteste de l’importance de l’activité meunière dans l’histoire du Périgord.

Irrigué par un grand nombre de cours d’eau, le Périgord développe une partie de son économie sur l’utilisation de cette énergie hydraulique. Permettant de moudre les céréales, presser l’huile et parfois fabriquer la pâte à papier, les moulins à eau se multiplient dans la région. Au début du XIXe siècle, un moulin y est recensé pour 160 habitants. Mais au fil de l’industrialisation du XXe siècle, ces installations disparaissent progressivement à cause de leur incapacité à concurrencer les minoteries modernes.

Le moulin de Lafaye est construit au début du XIXe siècle par un meunier boulanger qui l’utilise alors pour son usage personnel. Particulièrement imposant, il s’étend aujourd’hui sur deux étages carrés puis un niveau de combles.

Aux alentours des années 1970, il est le dernier des moulins du canton de Ribérac à être équipé d’une turbine.


Patrimoine


Informations pratiques

Le moulin ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Dominique Audrerie (sous la direction de) (2003). Tout le Périgord, RIS, BibTeX.

, Site officiel de la Communauté de Communes du Brantômois, RIS, BibTeX.

Jean Cornet (2007). Le Périgord des maisons paysannes, RIS, BibTeX.


Partager cette visite