Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Neuvic > Moulin de la Veyssière

Moulin de la Veyssière

Le moulin de la Veyssière, situé à Neuvic, permet de découvrir la fabrication artisanale de la farine et de l’huile de noix, comme il est de tradition dans le Périgord.

La Dordogne est une région parcourue de nombreuses rivières qui offre autant de sites hydrauliques à exploiter. Le moulin de la Veyssière est installé sur l’un de ces sites. Datant de la première moitié du XVIIe siècle, il subit de nombreux remaniements par la suite.

Comme la plupart des moulins, il comprend plusieurs bâtisses et infrastructures. Ainsi, un déversoir est situé sur la rivière en amont, il joue le rôle de barrage en maintenant l’eau à un niveau constant, tandis qu’une vanne de décharge permet d’éviter les inondations. L’eau canalisée entraîne ensuite quatre roues horizontales qui fonctionnent en cuve fermée.

Le moulin de la Veyssière est l’un des derniers à produire de l’huile de noix dans la région. Pour cela, il utilise le dispositif suivant : les cerneaux de noix sont d’abord écrasés par la meule et réduits en poudre. Celle-ci est ensuite chauffée et remuée avec une pelle pendant une heure. Puis, le meunier place la pâte ainsi obtenue entre des toiles disposées en croix dans un baquet. Enfin, ces toiles sont pressées pour en extraire l’huile.

Notons que pour réaliser une « pressée », 30 à 40 kilogrammes de cerneaux de noix sont nécessaires. Ils permettent de fabriquer la moitié de leur poids en huile.

Le moulin de la Veyssière est toujours en état de fonctionnement et peut être visité sur rendez-vous.


Patrimoine


Informations pratiques

Le moulin de la Veyssière fonctionne de janvier à mars et se visite sur rendez-vous.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Collectif “Neuvic-sur-l’Isle : Le Moulin de la Veyssière”, RIS, BibTeX.

Fédération des Moulins de France, RIS, BibTeX.


Partager cette visite