Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Couze-et-Saint-Front > Moulin de la Roque

Moulin de la Roque

Le moulin de la Roque, bâti au XIIIe siècle, est au début du XIVe siècle la propriété du pape Clément V, archevêque de Bordeaux.

Sur la plus grande partie de la façade nord de l’ancien bâtiment subsiste une solide extension réalisée en moellons qui abrite ses piles à maillets et autres pourrissoirs. L’arrêt du Conseil du Roi du 27 janvier 1739 avait prescrit que ces équipements « seraient placés dans des lieux clos et couverts ». Prétextant le manque de place ou des problèmes financiers, les maîtres papetiers se plient difficilement à cette mesure de salubrité.

Au XVIe siècle, il est mentionné comme moulin à blé. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, il est équipé d’une turbine hydraulique et d’une machine à fabriquer le papier. En 1840, il est dit « démoli » et devient la propriété de Pratt-Dumas en 1899.

Aujourd’hui le moulin est une papeterie artisanale de production de papier haut de gamme, réalisé à la main, qui perpétue la tradition papetière de Couze. Ce papier d’art est et a été utilisé par les plus grands artistes dont Picasso et Weisbuch.


Patrimoine


Informations pratiques

Ce moulin ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(2006). Les Moulins du canton de Lalinde, RIS, BibTeX.


Partager cette visite