Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Beynac-et-Cazenac > Monuments aux morts de Beynac-et-Cazenac

Monuments aux morts de Beynac-et-Cazenac

À Beynac-et-Cazenac, deux monuments aux morts rendent hommage aux villageois victimes des deux guerres mondiales et de la guerre d’Algérie.

Le monument le plus ancien se compose d’un socle surélevé où sont gravés les noms des victimes. Il est surmonté d’une croix de pierre. Construit au lieu-dit « La Balme », il est ensuite transféré dans le cimetière communal, en haut du village. Dans les années 1980, un nouveau monument, en forme de mur, est édifié à « La Balme ».

Ces deux monuments rendent hommage aux 37 personnes originaires du village mortes pendant les différentes guerres. Parmi les victimes inscrites, quatre personnes sont décédées pendant la Seconde Guerre mondiale et une seule est morte lors de la guerre d’Algérie.

Pour ce petit village périgourdin, le nombre de victimes de guerre est assez important. Le mur commémoratif situé dans le bourg est le monument officiel que l’on décore lors des cérémonies.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

, RIS, BibTeX.


Partager cette visite