Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Ribérac > Monument des Mobiles de Ribérac

Monument des Mobiles de Ribérac

Aux alentours de 1900, la commune de Ribérac décide d’ériger un monument aux mobiles de 1870. Ces représentations monumentales et patriotiques se développent un partout en France avant la Première Guerre mondiale.

Le monument de Ribérac rend hommage aux mobiles, mais aussi au colonel Bérenger de Nattes, qui a dirigé les troupes de la Dordogne.

Les négociations sur le lieu d’édification débouchent sur le choix de la place de la Gendarmerie et l’inauguration a lieu le 25 septembre 1910 après une cérémonie religieuse.

Ce monument est l’œuvre du sculpteur Onésime Croisy, artiste exposant régulièrement aux Salons, de grande renommée à son époque. La fonte est due aux établissements métallurgiques Durenne.

Le monument se trouve actuellement sur la place du Général-De-Gaulle.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Henri de Castellane (1999). “Guerre 1870-1871 : les monuments aux morts”, RIS, BibTeX.

Henri de Castellane (1998)., RIS, BibTeX.


Partager cette visite