Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Le Fleix > Monument aux morts du Fleix

Monument aux morts du Fleix

La Grande Guerre a mobilisé 8 millions d’hommes, dont 5 millions ont combattu. Elle en a fait périr 1,5 million. Afin d’honorer leurs morts, les communes françaises érigent des monuments commémoratifs. Au Fleix, le monument aux morts est construit à proximité de la mairie, au cœur du village.

Au lendemain de la guerre de 1914-1918, souhaitant comme l’ensemble des villes et villages de France, édifier son monument aux morts, la municipalité en confie le projet à l’architecte Dorillac, qui garantit la création d’un monument unique.

Il est constitué d’un obélisque en pierre sur une face duquel est fixée la plaque mentionnant le nom des victimes. Il porte une croix, associant l’Eglise à ce monument communal. L’obélisque est surmonté d’un coq foulant un casque à pointe prussien, signé du sculpteur Donatien.

Ce coq a été retiré lors de la guerre 1939-1945, au moment de l’arrivée des troupes allemandes dans la région.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(2004). Petit guide historique du village, RIS, BibTeX.

(2004). Le monument aux morts et devis, les 51 "morts pour la France", RIS, BibTeX.


Partager cette visite