Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Vergt > Monument aux morts de Vergt

Monument aux morts de Vergt

Le monument aux morts de Vergt est l’un des rares édifices de ce type à être construit avant la Première Guerre mondiale. Il dresse une sculpture de soldat très réaliste pour rendre hommage à ses habitants morts pour la France.

Le monument aux morts se dresse sur la place devant la mairie. Il est érigé en 1911, alors que les tensions sont de plus en plus vives entre la France et l’Allemagne. Il commémore dans un premier temps les soldats tombés pendant la guerre de 1870-1871. Après les deux guerres mondiales, les noms des combattants morts au cours de ces conflits sont ajoutés sur le monument.

Il est composé d’une statue de soldat debout, jambes écartées, tenant un drapeau rabattu autour de son manche. Les plaques de marbre qui désignent les noms des soldats morts pour la patrie sont fixées sur le socle de la sculpture. Ces noms sont gravés par ordre alphabétique comme c’est la coutume. Enfin, une petite barrière délimite l’espace autour du bâtiment, destiné à recevoir les gerbes lors des cérémonies commémoratives.

Il existe d’autres plaques commémoratives réparties dans la ville de Vergt. Elle commémorent le souvenir des résistants tués par les Allemands dans la commune.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

J. Grellety (1993). Vergt, un village à travers les siècles, RIS, BibTeX.

Jacques Bouillon et Michel Petzold (1999). Mémoire figée, mémoire vivante, les monuments aux morts, RIS, BibTeX.

Ouvrage collectif, sous la direction de Michel Pierre (1987). Dictionnaire de l’Histoire de France, RIS, BibTeX.

, RIS, BibTeX.


Partager cette visite