Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Siorac-de-Ribérac > Monument aux morts de Siorac-de-Ribérac

Monument aux morts de Siorac-de-Ribérac

La commune de Siorac-de-Ribérac comprend deux monuments aux morts de la Première Guerre mondiale. Ils s’inscrivent dans la volonté nationale de commémorer et d’honorer les morts pour la patrie.

En 1923, l’entrepreneur Gabriel Ducluzeau s’engage à exécuter deux monuments à Siorac pour la somme de 7 050 francs.

Auparavant, la commune a acheté à monsieur Platon, propriétaire à Vélines qui souhaitait s’en dessaisir, une statue de poilu en fonte de fer ciselé et bronzé au four.

L’entrepreneur Ducluzeau doit alors dresser un piédestal pour soutenir cette statue, destinée à la place publique, et dresser les plans d’une colonne destinée au cimetière. Pour le monument de la place publique, il propose d’ajouter une grille en fer creux.

Le monument de la place publique porte l’inscription « La commune de Siorac à ses enfants morts pour la France », tandis que celui du cimetière porte l’inscription « La commune de Siorac à ses enfants morts pour la patrie ». Au dos, on peut lire « À eux l’immortalité, à nous le souvenir ».


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(1999)., RIS, BibTeX.


Partager cette visite