Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Saint-Méard-de-Drône > Monument aux morts de Saint-Méard-de-Drône

Monument aux morts de Saint-Méard-de-Drône

Le souci d’honorer les morts pour la patrie, lors de la Première Guerre mondiale, est l’occasion pour les communes de France d’ériger un monument, symbole de patriotisme et de mémoire. C’est dans ce contexte qu’est édifié le monument aux morts de Saint-Méard-de-Drône.

La décision de l’édification d’un monument aux morts à Saint-Méard-de-Drône remonte au 10 septembre 1923. À cette date, un accord est passé entre Henri Moreaud, adjoint au maire et Clément, entrepreneur. Ce dernier doit ériger en un mois le monument sur la place publique de la ville pour la somme de 3 500 francs.

Ce monument comprend une croix et un coq sculpté, symbole de la France. Un médaillon représente un poilu fumant. 25 noms sont gravés pour la Guerre de 1914-1918, et deux pour celle de 1939-1945. Ce monument est inauguré en 1923 ou 1924.

Dans le cimetière, une plaque émaillée portant le nom des martyrs est placée sur une croix. Cette plaque est aussi présente dans l’église et dans la mairie.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(1999)., RIS, BibTeX.


Partager cette visite