Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Coquille (la) > Monument aux morts de La Coquille

Monument aux morts de La Coquille

La commune de La Coquille, qui perd 75 hommes lors de la Première Guerre mondiale, décide de leur rendre un hommage simple, au début des années 1920.

Tout comme à Jumilhac-le-Grand, la municipalité fait appel au sculpteur limougeaud Félix Honorat. Le monument adopte une forme classique pour ce genre d’édifice, un obélisque. Sur la face principale, on peut lire l’épitaphe de la commune « La Coquille à ses enfants morts pour la France », suivie des dates des deux guerres mondiales « 1914-1918 » et « 1939-1945 ».

Sur la partie centrale figure la sculpture d’Honorat : une tête de Poilu casquée, entourée de feuilles de laurier. Ici, l’accent est mis sur le lien entre combattants et victoire. Autour du monument, de petits obélisques sont reliés entre eux par une chaîne.

Le monument aux morts de La Coquille compte 79 noms : 75 morts de la Première Guerre mondiale, 3 morts de la Seconde Guerre mondiale et 1 de la guerre d’Algérie.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Annette Becker Les monuments aux morts. Mémoire de la Grande Guerre, RIS, BibTeX.

, Memorial GenWeb, RIS, BibTeX.

, Les monuments aux morts sculptés de la Première Guerre Mondiale en France, RIS, BibTeX.


Partager cette visite