Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Jumilhac-le-Grand > Monument aux morts de Jumilhac-le-Grand

Monument aux morts de Jumilhac-le-Grand

En 1921, la municipalité de Jumilhac-le-Grand décide de la construction d’un monument aux morts, en hommage aux 110 habitants qui perdent la vie dans ce conflit.

Le projet est confié à Félix Honorat, sculpteur de Limoges à qui l’on doit également le monument aux morts de la ville voisine de La Coquille. Afin de le financer, la municipalité a recours à la subvention mise en place par le gouvernement, en 1919, pour aider les communes à ériger leurs monuments aux morts. Une souscription publique est également lancée. Le monument, livré le 10 septembre 1922, est inauguré le 28 octobre suivant.

Le monument aux morts de Jumilhac-le Grand est une imposante stèle qui repose sur un socle. Dans celui-ci sont sculptées des feuilles de laurier, symbole de victoire. Au sommet, on peut lire la simple mention « A nos morts », suivie des dates de la guerre « 1914-1918 ». S’ensuit la liste des morts, qui surmonte une petite croix de guerre. Le monument est entouré d’une petite grille de fer qui a été ajoutée en 1923.

De part et d’autre de la croix de guerre ont été ajoutées, par la suite, des plaques où figurent les noms des morts des autres guerres du XXe siècle.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Annette Becker Les monuments aux morts. Mémoire de la Grande Guerre, RIS, BibTeX.

Pierre Ortega (1999). Jumilhac-le-Grand au fil du temps, RIS, BibTeX.


Partager cette visite