Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Nontron > Monument aux morts de 1870 de Nontron

Monument aux morts de 1870 de Nontron

Commémorant les soldats de Nontron morts à la bataille de Coulmiers, ce monument fait partie de ceux qui ont été érigés suite à la guerre de 1870.

En novembre 1890, le conseil municipal de Nontron envisage d’élever un monument à la mémoire des combattants de la guerre 1870-1871. En effet, les mobiles de Bergerac et de différents cantons, dont celui de Nontron, prennent une part glorieuse à la victoire de Coulmiers le 9 novembre 1870, et à la reprise d’Orléans, au sein des 1er et 2e bataillons du 22e régiment de marche.

Et c’est en 1904 que le projet commence à se concrétiser par le vote d’une subvention et le choix de l’emplacement : la place du Fort.

Le monument est finalement inauguré le 16 juin 1907 en présence d’un délégué du ministre de la Guerre. Il porte une statue en son sommet qui représente « le mobile en embuscade » du statuaire Croisy. La liste des morts comporte 99 noms et prénoms, sans mention de grade ou autres.

En août 1908, la place devient « Place des Mobiles de la Dordogne ».


Patrimoine



Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Hervé Lapouge, Robert Fayemendie (2000). Les monuments aux morts du canton de Nontron, RIS, BibTeX.


Partager cette visite