Accueil > Landes > Adour Chalosse > Montgaillard

Montgaillard

La commune landaise de Montgaillard est située en Chalosse, près de Saint-Sever, son chef-lieu de canton. Le village offre un très beau panorama sur la vallée de l’Adour.

La situation de cette commune offre un poste d’observation favorable à l’implantation d’une population. Le site est sans doute occupé dès le Paléolithique et à l’époque romaine selon les vestiges mis au jour.

Parmi les premiers seigneurs mentionnés dès 1009, on trouve le vicomte Laubaner et son fils Guillaume Loup. En 1299, le seigneur de la ville est un certain Saint-Orens, seigneur de Pellefigue et de Bahus-Juzanx. Montgaillard se constitue alors en bastide tandis que le château féodal de Castelpeyrot prend place à l’intérieur de son enceinte.

Peu de sources permettent d’écrire l’histoire de la cité en cette fin de Moyen Âge hormis un acte de rémission de 1451 fait à un certain Jean de Castaing pour avoir commis un « meurtre involontaire ».

À la Révolution, on apprend que Montgaillard possède cinq prêtres pour quatre églises, dont l’église Sainte-Madeleine de Bahus-Juzanx. En 1875, Bahus-Juzanx ne fait plus partie de Montgaillard et devient un quartier de Montsoué. La population atteint alors presque les 2 000 habitants, preuve d’un développement économique certain dû sans doute à ses marchés et aux artisans des environs. Mais la commune n’échappe pas à l’exode rural du début du XXe siècle, réduisant sa population à moins d’un quart de son chiffre du siècle précédent.

Aujourd’hui l’ancienne bastide est encore perceptible à travers le plan des rues de la ville. Le dynamisme de Montgaillard se manifeste dans le développement des centres sportifs pour les jeunes et dans son effort pour perpétuer les traditions des fêtes patronales.


Commune

  • Nom des habitants : Montgaillardais, Montgaillardaises
  • Superficie : 3564 hectares
  • Population : 484 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Au XVIe siècle, Montgaillard s’écrivait « Mons Galhardus ». Ce nom est d’origine germanique.


Informations pratiques

Mairie de Montgaillard : 05.58.03.58.77

Office du tourisme de Saint-Sever, place Tour du Sol, 40500 Saint-Sever. Téléphone : 05.58.76.34.64.

http://www.saint-sever.fr/tourisme_office.htm


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Raoul Deloffre, Jean Bonnefous (2000). Églises, châteaux et fortifications des Landes méridionales du Moyen Âge à la Renaissance, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et Visages des Landes au début de XXe siècle, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Château de Prous

    Dans la commune de Montgaillard s’élève le château de Prous, qui serait en fait une ancienne caverie.
    La définition d’une caverie n’est pas très (...)

    Landes - Montgaillard
  • Château Robert

    Le château Robert s’impose par son architecture monumentale qui reflète une certaine prospérité de ses maîtres au XIXe siècle.
    Construit au XIXe (...)

    Landes - Montgaillard
  • Église Notre-Dame-de-la-Compassion de Montgaillard

    L’église Notre-Dame-de-la-Compassion se reconnaît dans le bourg de Montgaillard par sa curieuse architecture.
    Cette église qui est entièrement (...)

    Landes - Montgaillard
  • Eglise Saint-Gilles de Montgaillard

    Ces vestiges maintenus hors-d’eau constituent le seul souvenir de l’ancienne église Saint-Gilles de Montgaillard.
    Cette ancienne église est l’un (...)

    Landes - Montgaillard
  • Motte féodale de Montgaillard

    On peut voir sur la commune de Montgaillard une motte féodale du XIIIe siècle et quelques vestiges de son château féodal.
    La motte féodale est un (...)

    Landes - Montgaillard

Partager cette visite