Accueil > Lot-et-Garonne > Vallée du Lot > Montastruc

Montastruc

Les enceintes mises au jour, au lieu-dit La Tuque, sont datées du Moyen Âge. Elles marquent le début du développement de la ville de Montastruc, dont l’histoire reste liée aux troubles religieux à travers les siècles.

Le castrum de Montastruc est ainsi édifié au XIIe siècle. Au début du XIIIe siècle, l’Église catholique part en campagne contre l’hérésie. Lors de cette croisade albigeoise, en 1218, la seigneurie est livrée à Estève de Ferréol. Depuis 1304, le Traité d’Amiens place l’Agenais sous l’autorité du roi d’Angleterre.

Il faut attendre 1350 pour que Jean le Bon, Duc de Normandie, fasse régner la tranquillité à Montastruc. Mais le village, qui se concentre autour du château, ne prend réellement forme qu’après la guerre de Cent Ans.

Au XVIe siècle, durant les guerres de Religion, le village est assailli par les protestants, puis assiégé en mai 1590 par le Duc de Joyeuse, dirigeant de l’armée royale catholique.

Le commerce artisanal est particulièrement prospère à Montastruc au XVIIe siècle. En 1653, le village en pleine expansion est terrassé par la peste. S’ensuivent les ravages de La Fronde qui n’épargnent pas la région, mettant un frein au développement de son commerce.

Le village, qui a retrouvé sa tranquillité, se modernise au XIXe siècle, avec la construction de la mairie et de l’école. Une tranquillité brisée le 2 avril 1942 par l’occupation allemande.

Aujourd’hui, Montastruc est un village principalement agricole. Du Moyen Âge, il reste quelques fossés, deux puits ainsi que plusieurs souterrains serpentant sous le sol de la commune. Ces derniers éléments sont particulièrement rares et intéressants, ce mode de circulation médiévale restant méconnu.


Commune

  • Nom des habitants : Montastrucais, Montastrucaises
  • Superficie : 2488 hectares
  • Population : 281 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le grand Tolzat

  • Origine du nom et description du blason :

    Le blason original de Montastruc date des premières croisades, vers 1096. Il est orné d’un Mont sur lequel s’élève un arbre. Ces deux éléments verts se détachent d’un fond rouge orné d’écriture et de fleurs de lys. Le blason est modifié et modernisé en 1990. Le patronyme « Montastruc » est une référence à la topographie du village élevé sur des coteaux. Il se traduit par « Mont de la bonne étoile ».


Informations pratiques

Mairie de Montastruc : 05.53.41.83.45

Site Internet de la Communauté de communes Lot et Tolzac : http://www.le-lot-aux-portes-de-garonne.com/FR/notre_territoire/lot_et_tolzac.aspx

Site Internet de l’office intercommunal de tourisme Lot et Tolzac : http://ot-lot-tolzac.blogspot.com/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Brieuc Fages (1995). Carte archéologique de la Gaule, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

Jack Castets (2000). Le Lot-et-Garonne en zig et en zag, RIS, BibTeX.

Chanoine Durengues Fonds Durengues, RIS, BibTeX.

H. Chaigneau (1970). Les Prieurés de la Sauve en Agenais, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite