Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Montagrier

Montagrier

Sur un éperon rocheux dominant la vallée de la Dronne, la commune de Montagrier est le chef-lieu de son canton. Elle est située à l’est de Ribérac et au nord-ouest de Périgueux, et elle est bordée au sud par la Dronne, qui la sépare de Tocane-Saint-Apre.

Grâce aux nombreux vestiges trouvés sur la commune de Montagrier, on peut affirmer que l’occupation préhistorique du site ne fait pas de doute, non plus que l’occupation gauloise puis gallo-romaine.

Construit à 145 mètres au-dessus de la Dronne sur un éperon rocheux, le village de Montagrier, défendu par des murailles dès le XIIe siècle, constitue une excellente place forte. Pendant la guerre de Cent Ans, le village devient anglais. Après la bataille de Castillon, il redevient français.

Il ne reste rien des fortifications médiévales sinon l’imposante porte Wiridel. Le château féodal a disparu et l’église paroissiale autrefois dans l’enceinte du château s’est déplacée au nord du bourg. Cependant, avec ses ruelles escarpées, Montagrier conserve la structure d’un village médiéval.

L’histoire médiévale et moderne de Montagrier, bien qu’obscure, est cependant liée à de grandes familles seigneuriales proches des familles royales.

En 1710, le nom de Montagrier est définitivement adopté par la commune.

Montagrier, village médiéval perché et chef-lieu de canton, offre un panorama exceptionnel sur la vallée de la Dronne.


Commune

  • Nom des habitants : Agrésiens, Agrésiennes
  • Superficie : 1404 hectares
  • Population : 447 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    L’étymologie de Montagrier reste problématique, en dépit de l’évidente première syllabe qui vient du latin mons , montis , « le mont ». Agrier pourrait provenir d’ agrarius , « territoire cultivable » puis « redevance féodale » ou d’ Agrarius , « centurion romain », ou encore d’ acer , « l’érable », en latin.


Informations pratiques

Mairie de Montagrier : 05.53.91.96.44

Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 16h30 ; le samedi de 9h à 12h.

http://www.asso-horizons.com/montagrier/index.php

http://www.valdedronne.com/montagrier/

Office de tourisme de Périgueux : 05.53.53.10.63

http://www.tourisme-perigueux.fr/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Association d’histoire et de patrimoine de Montagrier, RIS, BibTeX.

Hervé Gaillard (1997). Carte archéologique de la Gaule, la Dordogne, RIS, BibTeX.

Serge Avrilleau (1996). Cluzeaux et souterrains du Périgord, Tome II, RIS, BibTeX.

Jean Secret (1966). Le Périgord des châteaux, manoirs et gentilhommières, RIS, BibTeX.

Pierre Pommarède (2002). Le Périgord des églises et des chapelles oubliées, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite