Accueil > Landes > Grandes Landes de Gascogne > Mont-de-Marsan

Mont-de-Marsan

En raison de sa situation géographique privilégiée, à la jonction du Midou et de la Douze qui forment la Midouze, Mont-de-Marsan est aujourd’hui surnommée la « Ville aux trois rivières ». Cet emplacement permet à la cité médiévale de se développer économiquement car elle se trouve à un carrefour fluvial situé au cœur des Landes.

L’emplacement de la ville sur un éperon rocheux, à la rencontre de deux rivières, le Midou et la Douze, présente un aspect sécuritaire apprécié dès les temps préhistoriques. Comme souvent, la présence de plusieurs cours d’eau est une des principales raisons de la fixation d’un peuple sur un territoire. Les récentes découvertes archéologiques confirment l’occupation du site de la ville depuis l’âge du Bronze.

Pierre de Lobanner, vicomte de Marsan, donne naissance à la ville neuve de Mont-de-Marsan entre 1135 et 1141. Dès le Moyen Âge, le commerce par voie fluviale est particulièrement prospère dans la ville et le port reste actif jusqu’à la fin du XIXe siècle.

Mont-de-Marsan est le théâtre des bouleversements politiques que connaît la France pendant plus de neuf siècles. Les affres de la guerre de Cent Ans touchent régulièrement la ville qui, à la suite de la longue domination britannique, est la première à afficher, en 1441, le drapeau français.

Au XVIe siècle, ce sont les guerres de Religion qui secouent la ville. Elles opposent les Calvinistes (un tiers des Montois) aux catholiques (deux tiers des Montois). En 1569, l’armée huguenote de Montgomery prend le pouvoir sur la cité que le seigneur de Montluc ne tarde cependant pas à reprendre. En 1577, Henri III de Navarre (futur Henri IV) reprend la ville aux catholiques, puis la cède en 1580 pour la reconquérir en 1583.

Quelques temps plus tard, en 1653, Mont-de-Marsan, récalcitrante, s’aligne du côté de la Fronde. Pourtant, lors du passage de Louis XIV dans la ville en 1660, à l’occasion de son mariage à Saint-Jean-de-Luz, elle reçoit le jeune roi avec un grand enthousiasme.

Tout au long du XVIIIe siècle, les fortifications sont détruites et, en 1777, les quatres portes de la cité sont rasées pour laisser place à une nouvelle ville. Pendant la Révolution française, en référence au révolutionnaire Jean-Paul Marat, la ville est rebaptisée Mont-Marat.

Chef-lieu des Landes depuis 1790, la ville conserve de nombreux souvenirs des grands hommes ayant vécu dans la commune, tels que le sculpteur Charles Despiau. En se promenant dans les rues de Mont-de-Marsan, on découvre également la richesse de cette ville, comme son église de la Madeleine, ses maisons romanes, son donjon ou encore ses arènes..


Commune

  • Nom des habitants : Montois, Montoises
  • Superficie : 3688 hectares
  • Population : 31000 habitants
  • Cours d'eau :

    le Midou, la Douze

  • Origine du nom et description du blason :

    La ville de Mont-de-Marsan est construite sur un site prénommé maü pas signifiant « mauvais pas ». Le toponyme d’origine de la cité repose sur plusieurs hypothèses. Il dériverait de mont , en référence à Saint-Pierre-du-Mont et de ar et an qui désignent une rivière calme et les marais. Cette hypothèse replace la ville dans le milieu géographique sur lequel s’est implantée la communauté.


Informations pratiques

Mairie de Mont-de-Marsan : 05.58.05.87.87

http://montdemarsan.fr

Régie du tourisme de Mont-de-Marsan : 05.58.05.87.37

http://www.tourisme-montdemarsan.fr/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Serge Pacaud (2004). Autrefois Mont-de-Marsan, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié, Jean-Jacques Fénié (2006). Toponymie gasconne, RIS, BibTeX.

Gabriel Cabannes (1941). Mont-de-Marsan et ses rues, RIS, BibTeX.

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et Visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.

Ville de Mont-de-Marsan, Pôle Culture et Patrimoine, RIS, BibTeX.

M. Lafourcade Les Bulletins de l’ALDRES, RIS, BibTeX.

Pascal Larrazet, Connaissez-vous l’histoire de Mont-de-Marsan ?, RIS, BibTeX.

PAPY Louis et Michel (1994). Histoire de Mont-de-Marsan : des origines à 1800, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite