Accueil > Gironde > Entre-deux-Mers > Monségur

Monségur

La bastide de Monségur, fondée par Eléonore de Provence, conserve son plan originel du XIIIe siècle. Elle constitue une passionnante halte touristique de la vallée du Drot.

À l’issue de la guerre des Cathares et de la défaite du comte de Toulouse, Jeanne de Toulouse épouse Alphonse de Poitiers, frère de Louis IX. La haute vallée du Dropt qu’elle apporte en dot devient ainsi terre capétienne, l’ouest restant aux Plantagenêt.

Pour éviter toutes révoltes contestant le pouvoir anglais sur le territoire, Éléonore de Provence, épouse d’Henri III Plantagenêt, accorde en 1265 des privilèges "als borges e a las borgesas de Montsegur", comme il est écrit en occitan dans l’ Esclapot , livre de 83 feuillets manuscrits regroupant les chartes, les privilèges et les statuts de la bastide de Monségur.

Elle choisit un site défensif où les Plantagenêt distribuent des terres, s’engagent à défendre les habitants qui, en contrepartie, leur versent des redevances et jurent fidélité.

Dès la fondation de la bastide, les Monségurais ont la possibilité d’élire leurs jurats qui établissent des statuts réglementant la vie de la communauté.

La bastide est conçue selon le modèle habituel, avec un plan orthogonal, une grande place centrale entourée de maisons à arcades et de passages couverts, on retrouve également des tours de guet, et un chemin de ronde.

Les moyens défensifs de la cité et la vitalité de sa juridiction ont permis de faire face aux conflits tels que la guerre de Cent ans, les guerres de Religion ou encore la Fronde.

Monségur atteint son apogée à la fin du XIXe siècle, comme en témoignent les restaurations et constructions de l’agglomération et de ses alentours, ainsi que la très vaste halle couverte en fonte et verre construite à cette époque.

La ville conserve son organisation générale du XIIIe siècle, ainsi que les bâtiments contemporains : église gothique, tour, ou bien place à arcades et couverts. Elle est le seul exemple de bastide de hauteur, en Gironde.

Galerie photo

Couverts de la bastide de Monségur (33) Couverts de la bastide de Monségur (33) église Notre-Dame, Monségur (33) Chemin de ronde, Monségur (33) Cinéma de Monségur (33) Foyer municipal, Monségur (33) Monségur (33) monument aux morts, Monségur (33) Place centrale de Monségur

Commune

  • Code postal : 33289
  • Nom des habitants : les Monségurais, Monséguraises
  • Superficie : 991 hectares
  • Population : 1548 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Drot

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune vient du latin mons , « mont, colline, » et de securus , « sûr ».


Informations pratiques

Mairie de Monségur : 05 56 61 60 12
www.mairie.monsegur.eu

Office de tourisme du Monségurais : 05 56 61 89 40
www.monsegur-tourisme.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(1972-2001). Bulletin archéologique et historique du Monségurais, RIS, BibTeX.
Marie-Claude Jean (1985). Monségur, Bastide anglaise, 1265-1442, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite