Accueil > Lot-et-Garonne > Albret > Moncrabeau

Moncrabeau

La commune de Moncrabeau, « capitale des menteurs et des grimaciers » s’est constituée sur un coteau de la rive droite de la Baïse. C’est aussi la ville la plus importante du canton de Francescas, par sa population et sa superficie.

L’occupation de son territoire est attestée à l’époque gallo-romaine grâce à la découverte d’une villa conservant une mosaïque et du mobilier antique.

La présence d’un château et d’un pont est avérée au XIIe siècle sur le site de Moncrabeau. En 1289, le castrum est dirigé par Guillaume Raymond de Pins et Bertrand de Grauhet, l’« honor » de la seigneurie s’étend alors jusqu’aux limites de la juridiction de l’abbé de Condom.

Le village connaît une extension au XIIIe siècle et des fortifications sont construites au XIVe siècle et détruites en 1622, lors des guerres de religion. Au XVIIe siècle, les guerres de la Fronde et les pestes provoquent une période de misère et d’endettement. Entre 1792 et 1807, la ville est désignée comme chef-lieu de canton.

La commune de Moncrabeau possède sept clochers.

La commune de Moncrabeau est célèbre pour son festival des menteurs qui a lieu tous les premiers dimanches d’août.


Commune

  • Nom des habitants : Moncrabelais, Moncrabelaises
  • Superficie : 4994 hectares
  • Population : 780 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Baïse

  • Origine du nom et description du blason :

    La commune de Moncrabeau doit son nom aux nombreux troupeaux de chèvres que l’on élève dans la région. En gascon "Mouncrabeou" signifie Mont des Chèvres.


Informations pratiques

Mairie de Moncrabeau : 05.53.65.42.11

mairie.moncrabeau@wanadoo.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.

Fonds Durengues, RIS, BibTeX.

Monographies des villes et villages de France, RIS, BibTeX.

Lafont-du-Cujula Lot-et-Garonne, description statistique, RIS, BibTeX.

Jacques Gardelles (1972). Les Châteaux du Moyen Âge dans la France du Sud-Ouest : la Gascogne anglaise de 1216 à 1327, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite