Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Saint-Martial-d’Albarède > Mines de fer du Faureau

Mines de fer du Faureau

Les mines du Faureau à Saint-Martial d’Albarède ont anciennement constitué l’un des principaux points d’extraction de minerai de la région d’Excideuil.

En effet, du XVIIe siècle au XIXe siècle, le Périgord septentrional a développé une industrie sidérurgique florissante grâce à la présence de mines et de bois en abondance. Le fer du Faureau avait une forte teneur en manganèse lui conférant une excellente résistance.

Les mines du Faureau étaient détenues par quelques familles nobles ou bourgeoises, comme les Darfeuille. Pendant les années 1860, le Faureau a été certains mois le premier employeur du canton. Cependant, les techniques archaïques et le manque d’investissement ont empêché l’exploitation rationnelle du site.

L’exploitation du fer a été interrompue en 1877 à cause de l’épuisement du gisement et de l’effondrement des forges. En outre, le développement de la fonte à coke a définitivement mis fin à la sidérurgie du Périgord septentrional.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

F. A. Boddart (1998). “Les mines de fer du Faureau (Saint-Martial-d’Albarède) du XVIIe au XIXe siècles”, in tome CXXV (édité par), Bulletin de la Société Historique et Archéologique du Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite