Accueil > Landes > Adour Chalosse > Mimbaste

Mimbaste

La commune de Mimbaste recèle un abondant patrimoine plus de deux fois millénaire. À ce jour, le dynamisme de son économie ne s’est jamais démenti.

Mimbaste dispose d’un patrimoine archéologique préhistorique important. Ainsi, des fouilles au lieu-dit Barrat de Lesluije mettent au jour des couteaux de silex, des pointes de grès et des fragments de céramique. Par ailleurs, un bracelet en bronze datant du premier âge de fer est découvert au lieu-dit Métairie Chicot.

La première mention de Mimbaste date du XIVe siècle. La commune, qui dépend de la baronnie de Clermont, est alors une possession des Albret. À l’approche de la Révolution, la baronnie de Mimbaste, Clermont et Poyartin appartient à la famille de Poyanne. La commune abrite par ailleurs le château de Sanguinet, datant du XVIe siècle. Il s’agit d’une caverie, domaine le plus important après la baronnie.

Mimbaste est aussi un lieu important pour les sorcières des environs : sous l’Ancien Régime, un petit chêne planté sur un monticule indique le lieu de leur rassemblement du sabbat.

Irriguées par le Luy et le Grand Arrigan, les terres de Mimbaste sont particulièrement fertiles. C’est pourquoi la vie économique du village est très tôt centrée sur les polycultures et l’élevage.

Mais Mimbaste ne se contente pas de l’agriculture. Au début du XXe siècle, elle accueille plusieurs petites usines, notamment dédiées à la poterie. En 1925 sont fondées les Plâtreries de Mimbaste. Ce foisonnement d’activités dynamise l’économie de la commune, qui au XXe siècle stabilise ainsi son nombre d’habitants.

Outre son église Saint-Jean-Baptiste, le patrimoine architectural de Mimbaste inclut plusieurs demeures anciennes comme le Capcazal de Pachiou.


Commune

  • Nom des habitants : Mimbastais, Mimbastaises
  • Superficie : 2060 hectares
  • Population : 997 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    l’Arrigan et le Luy

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de Mimbaste découle probablement du gascon baste signifiant « ajonc épineux ».


Informations pratiques

Mairie de Mimbaste : 05.58.97.87.20

Office de tourisme de Habas : 05.58.98.04.56

Office de tourisme de Pouillon : 05.58.98.38.93


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (1995). Carte archéologique de la Gaule, Landes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite