Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Mussidan > Monument du général Michel Beaupuy > Michel de Beaupuy

Michel de Beaupuy

Mussidan rend hommage au général de la Révolution Michel de Beaupuy à travers ce monument commémoratif, qui témoigne d’une solide admiration.

Michel de Bacharetie de Beaupuy naît à Saint-Médard-de-Mussidan en juillet 1755. Il s’engage volontairement dans l’armée en 1771, à l’âge de 16 ans. Gravissant les grades un par un, il est d’abord lieutenant des Grenadiers à la veille de la Révolution. Par la suite, il s’engage dès 1789 du côté révolutionnaire. Il participe alors aux combats contre les armées du Rhin, de l’Ouest, et de la Moselle. Il s’illustre en 1794 en dirigeant les troupes révolutionnaires durant la guerre de Vendée.

Ses faits militaires le font accéder au grade de général le 15 mai 1795. Grièvement blessé par un tir de canon à la bataille de Reutlingen, il meurt le 19 octobre 1796. Le général en chef lui fait ériger un tombeau sur place.

Tout comme lui, trois de ses frères s’illustrent dans la carrière militaire. Nicolas, né en 1751, devient notamment maire de Mussidan à la fin du XVIIIe siècle, après avoir été lieutenant. Jean dit Guy, né en 1756 opte lui pour la carrière ecclésiastique. Il est nommé curé de la paroisse de Mussidan en 1792, et devient lui aussi maire de la commune après avoir abjuré.

La famille de Beaupuy est inévitablement associée à l’histoire de Mussidan comme peuvent le rappeler les portraits des frères qui se trouvent à la mairie. Mais, Michel de Beaupuy est également associé à l’histoire de France. Son nom est inscrit sur l’Arc de triomphe à Paris et dans la galerie des batailles du palais de Versailles.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Guy Penaud (1999). Dictionnaire Biographique du Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite