Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Meyrals

Meyrals

Commune modeste, Meyrals attire de nombreux visiteurs en raison de son riche patrimoine, de la grotte de Bernifal au château de la Roque.

Le territoire est habité depuis l’époque paléolithique. La trace la plus évidente d’occupation est la grotte de Bernifal, où sont découverts des dessins et des gravures de l’époque magdalénienne. La grotte se visite aujourd’hui.

Le village de Meyrals commence à se développer au Moyen Âge, autour de son église dédiée à saint Eutrope. Il traverse avec difficulté les périodes troubles de la guerre de Cent Ans et des guerres de Religion.

C’est entre ces deux épisodes sanglants qu’est construit le château de la Roque, remarquable édifice fondé sur un éperon rocheux. C’est là que naît en 1703 l’un des personnages marquants de l’histoire de la commune, Christophe de Beaumont, qui devient archevêque de Paris sous Louis XV. A la suite d’un différend, le roi l’exile dans son fief, où il vit jusqu’à la fin de ses jours.

Les ressources actuelles de la commune sont la production de noix et de tabac, l’élevage et la culture de céréales. Meyrals est ainsi réputé pour vendre le meilleur pain de France.

Le château de la Roque et la grotte de Bernifal attirent de nombreux touristes qui ont à leur disposition des chambres d’hôtes, une ferme-auberge et un camping. Des sentiers pédestres sont aussi offerts aux visiteurs.


Commune

  • Nom des habitants : Meyralais, Meyralaises
  • Superficie : 1816 hectares
  • Population : 468 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Vézère

  • Origine du nom et description du blason :

    Deux propositions s’offrent pour comprendre l’origine du nom de la commune. La première explique que le terme vient de l’occitan mairal , signifiant « champ ou domaine hérité de la mère ». La seconde propose plutôt une origine latine avec le mot major , que l’on traduit par « le plus grand », suivi d’un suffixe. Cela signifie que Meyrals est la plus importante partie d’un domaine. Au XIVe siècle, on relève le terme de « Mayral », qui se retrouve au XIXe siècle.


Informations pratiques

Mairie de Meyrals : 05.53.31.35.21

Office de tourisme de Saint-Cyprien : 05.53.30.36.09

http://www.stcyprien-perigord.com/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Marc Blancpain (1984). Périgord, RIS, BibTeX.

Collectif (1993). Dordogne Périgord, RIS, BibTeX.

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

Communauté de communes de la Vallée de la Dordogne, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Autel et tabernacle de l’église Saint-Eutrope de Meyrals

    L’église Saint-Eutrope abrite un autel et un tabernacle en bois taillé, peint et doré. Ils ont été réalisés au milieu du XVIIIe siècle.
    Le tabernacle, (...)

    Dordogne - Meyrals
  • Bénitiers muraux de l’église Saint-Eutrope de Meyrals

    L’église Saint-Eutrope abrite, entre autres, deux bénitiers du XVIIe siècle.
    Situés de chaque côté de l’entrée de l’église, ils sont réalisés en pierre (...)

    Dordogne - Meyrals
  • Clocher-mur de l’église Saint-Eutrope de Meyrals

    Le clocher-mur de l’église Saint-Eutrope possède une allure quelque peu insolite.
    Contrairement aux clochers-murs des autres églises de la région, (...)

    Dordogne - Meyrals
  • Église Saint-Eutrope de Meyrals

    L’édification de l’église de Meyrals, dédiée à saint Eutrope, date du XIIe siècle. Elle possède un imposant clocher-mur et un chevet fortifié.
    L’église (...)

    Dordogne - Meyrals
  • Monument aux morts de Meyrals

    Après la Première Guerre mondiale, toutes les communes de France décident d’ériger un monument aux morts afin de rendre hommage aux victimes. Meyrals (...)

    Dordogne - Meyrals

Partager cette visite