Accueil > Gironde > Entre-deux-Mers > Mesterrieux

Mesterrieux

Petite commune du canton de Monségur, Mesterrieux constitue pendant un temps un centre d’activité commercial et artisanal pour plusieurs communes voisines.

Des outils découverts au XIXe siècle témoignent du séjour de l’homme sur le territoire au Paléolithique et au Néolithique. Des vestiges mis au jour en 1948 lors de défonçages agricoles tendent à prouver que le site de Mesterrieux est toujours occupé à l’époque gallo-romaine.

On suppose que le moulin, établi sur le Dropt et toujours existant, est construit au cours du XVIe siècle.

Mesterrieux connaît un développement majeur aux XIXe et XXe siècles. En 1899, la commune se dote d’une gare, construite sur la voie ferrée Bordeaux-Eymet et en 1935, une cave coopérative vinicole s’implante à proximité.

Le bourg de Mesterrieux joue alors le rôle d’un petit centre pour les communes limitrophes jusqu’aux années 1960 : il compte de nombreux artisans et commerçants, un bureau de poste ouvert en 1903 ainsi qu’une recette des contributions indirectes.

Au cours des vingt dernières années du XXe siècle, la coopérative vinicole se développe considérablement. De nos jours, l’économie locale repose sur l’agriculture et la viticulture.


Commune

  • Code postal : 33283
  • Superficie : 356 hectares
  • Population : 179 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Drot

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune vient peut-être du terme gascon qui signifie « métairie », ou meste , « maître » et du gascon riu, rius , « ruisseau » francisé en rieu, rieux.


Informations pratiques

Mairie de Mesterrieux : 05 56 71 49 44

Office de tourisme du Monségurais :

05 56 61 89 40

http://www.tourisme-monsegur.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(1972-2001). Bulletin archéologique et historique du Monségurais, RIS, BibTeX.

Bruno Bizot, Sylvie Faravel et Valérie Larock (1992). “Pour une histoire des paroisses de l’Entre-Deux-Mers”, in Éditions GAHMS et CLEM Périgueux (édité par), L’Entre-Deux-Mers à la recherche de son identité, RIS, BibTeX.

Sylvie Faravel (1991). Occupation du sol et peuplement de l’Entre-Deux-Mers bazadais du Néolithique à 1550, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite