Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Mensignac

Mensignac

La commune de Mensignac bénéficie d’une forêt qui constitue l’un de ses attraits, au même titre que ses éléments patrimoniaux.

L’occupation du lieu remonte à l’antiquité romaine, comme le prouve la découverte de briques et de fourneaux de tuiles romaines au lieu-dit de Breuilh. Depuis cette époque, l’occupation du site est continue.

Mensignac abrite un établissement templier au XIIe siècle. Par la suite, son histoire est étroitement liée à celle de la région. Elle subit donc la guerre de Cent Ans, les guerres de Religion, puis les révoltes des Croquants. Quelques vestiges subsistent de ce passé, comme l’église ou encore la chartreuse des Grangiers. Par ailleurs, la mairie de Mensignac s’est établie dans le château des Sanzillon, ce qui a permis sa conservation.

Aujourd’hui, Mensignac jouit de sa situation géographique et tire ses revenus de ses exploitations forestières. En outre, elle valorise le tourisme vert en développant les promenades pédestres.


Commune

  • Nom des habitants : Mensignacois, Mensignacoises
  • Superficie : 2608 hectares
  • Population : 1136 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom du village de Mensignac est connu tardivement, au XIIIe siècle. C’est tout d’abord la forme latine de Mensinhacun qui désigne la commune. L’origine du nom vient du nom d’une personne gallo-romaine.


Informations pratiques

Mairie de Mensignac : 05.53.05.17.15

Office de tourisme de Saint-Astier : 05.53.54.13.85


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.

Hervé Gaillard (1997). Carte archéologique de la Gaule, la Dordogne, RIS, BibTeX.

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite