Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Saint-Étienne-de-Puycorbier > Mémorial du camp Virolle

Mémorial du camp Virolle

Le mémorial du camp Virolle de Saint-Étienne-de-Puycorbier rappelle une page héroïque de l’histoire de la commune. En 1944, cette place forte de la Résistance est attaquée par les Allemands.

En effet, selon le catalogue d’exposition, le Mussidanais de la Seconde Guerre mondiale, Mémoire et histoire  : « Alors que les maquisards quittent Mussidan, les Allemands raflent de façon arbitraire environ 350 personnes. Brutalisés, les otages sont conduits vers le chemin de Gorry avant d’être fusillés. Ils y sont mitraillés et achevés par la brigade nord-africaine ». Le charnier découvert le lendemain par les habitants a marqué profondément les consciences.

Le mémorial est une colonne avec une flamme, accompagnée d’un tableau qui raconte les faits de 1944 en trois langues.

Ce mémorial, érigé en 1945, commémore ainsi les évènements tragiques de 1944 du camp Virolle.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

, RIS, BibTeX.


Partager cette visite