Accueil > Landes > Adour Chalosse > Mées

Mées

La commune de Mées a plus d’un atout. Longtemps connue pour ses tourbières, elle se lance ensuite dans l’industrie du bois. Son charme en fait aussi une muse pour les écrivains.

Au Moyen Âge, Mées dépend de l’archiprêtré de Maremne, et, au XVIIe siècle, de la prévôté de Dax. Le métayage s’y développe sous l’Ancien Régime. Des propriétaires confient à des métayers la culture de leurs terres, en échange d’une partie de la récolte. Une trentaine de métayers sont mentionnés à Mées en 1780.

Dès le XVIIIe siècle, les revenus de la commune proviennent de l’extraction de la tourbe. En effet, Mées est située sur une zone humide que l’on appelle tourbière, résultant de la décomposition de la matière végétale qui forme un dépôt.

Mées compte trois tourbières au XVIIIe siècle : Batède, L’Estanque et Estiraux. Elles sont utilisées pour le chauffage et comme engrais pour l’agriculture. À la fin du XIXe siècle, 125 tonnes de tourbe par an sont extraites dans les trois sites. Aujourd’hui, malgré l’apparition depuis un siècle de nouveaux modes de chauffage, la tourbière de l’Estanque subsiste encore.

Dans les années 1920, le village prend une certaine importance : des usines tournées vers les débouchés du bois et de la forêt sont créées.

Le village de Mées est par ailleurs une source d’inspiration pour le romancier Pierre Benoît ( Mademoiselle de la Ferté ) et le poète Émile Despax ( La Maison des Glycines ).

Aujourd’hui, ses nombreuses associations et activités sportives et culturelles font de Mées un village vivant. Depuis 1997, la tourbière de l’Estanque est mise en valeur : un sentier de découverte permet de se promener parmi une flore abondante et préservée.

Galerie photo

église de Mées (40) Bureau de poste de Mées (40) Mairie de Mées (40) Mées (40)

Commune

  • Nom des habitants : Méessois, Méessoises
  • Superficie : 1511 hectares
  • Population : 1403 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    L’étymologie de Mées proviendrait du latin Mercius désignant le nom d’une ancienne propriété.


Informations pratiques

Mairie de Mées : 05.58.97.57.54

http://www.grand-dax.fr/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.

Sous dir. Serge Lerat (1984). Landes et Chalosses, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite