Accueil > Landes > Adour Chalosse > Maylis

Maylis

La commune de Maylis est célèbre pour l’importance de sa dévotion mariale et de ses pèlerinages.

Lorsque les toutes premières paroisses sont créées en Gascogne entre la fin du VIe siècle et le VIIIe siècle, Maylis possède probablement déjà une église. Les premiers témoignages des pèlerinages en dévotion à la Vierge Marie n’apparaissent toutefois pas avant le XVIIe siècle.

Entre 1657 et 1663, ces pèlerinages connaissent leur apogée, attirant alors les fidèles en grand nombre. Interrompus sous la Révolution en raison de la clandestinité de nombreux prêtres réfractaires, ils reprennent en 1877 et s’inscrivent alors dans la tradition locale.

Le 23 avril 1892, trois mille agriculteurs se rassemblent pour demander à la Vierge la protection des moissons ; depuis, cette prière collective se répète chaque année le quatrième dimanche de Pâques. Un autre grand pèlerinage annuel a également lieu le dernier dimanche d’août pour la Fête du Lys, l’une des cérémonies religieuses les plus populaires des Landes.

Quartier de Doazit au Moyen Âge, puis rattachée à Larbey, il faut attendre 1845 pour que Maylis constitue une commune autonome. Située au cœur de la Chalosse, la grande fertilité de ses terres permet à Maylis de concentrer son activité sur les cultures et l’élevage de canards gras, mais aussi de vaches de course landaise.

Les moines bénédictins de l’ordre des Olivétains s’installent dans la récente abbatiale Notre-Dame en 1947. La visite de l’abbaye constitue une étape incontournable de tout séjour à Maylis.


Commune

  • Nom des habitants : Maylisiens, Maylisiennes
  • Superficie : 1221 hectares
  • Population : 330 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Plusieurs hypothèses s’attachent à expliquer les origines toponymiques de Maylis. La plus courante voit en Maylis la réunion du gascon may (signifiant « mère ») au « lis » (symbole de pureté), l’ensemble « Mère-Lis » évoquant la « Vierge de pureté ».


Informations pratiques

Mairie de Maylis : 05.58.97.72.93

Office de Tourisme du canton de Mugron : 05.58.97.99.40


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictonnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.

, Le Guide des Landes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite