Accueil > Gironde > Entre-deux-Mers > Massugas

Massugas

La commune de Massugas a connu très tôt une activité industrielle notamment grâce à la Durèze, sur les rives de laquelle elle s’est développée dès la Préhistoire.

Le territoire abritait en effet des stations de plein air, bouleversées par les travaux agricoles, témoignant d’industries d’âges différents, avec en particulier des bifaces préhistoriques. Certaines grottes ont servi de carrières, ou de souterrains-refuges ou bien encore de sorties de fuite. C’est le cas pendant la Préhistoire, les invasions, la guerre de Cent Ans, les guerres de Religion et la Seconde Guerre mondiale.

Trois sites gallo-romains se répartissent le territoire le plus étendu du canton, après Pellegrue, à Laulion, Gouzourde et Saint-Martin-de-Servollet. Plusieurs constructions du bourg, notamment l’église, sont bâties en petit appareil, réemployant certaines pierres issues d’une villa gallo-romaine. Des mottes féodales, bâties durant le haut Moyen Âge, servent de base aux châteaux et maisons fortifiées, telles que celles de Pailhas, de Vigouroux et Labatut.

Au XVe siècle, le territoire est partagé entre deux familles, propriétaires de deux pigeonniers ronds, à Pailhas et Selles (Vigouroux), et de plusieurs moulins à vent et à eau. A cette époque, la voie de Vézelay traverse la totalité de la paroisse de Massugas. Les pèlerins se dirigent alors vers Pellegrue par cette route.

Avec Saint-Laurent-de-Servolles, dont les deux tiers de la population sont protestants, la paroisse de Massugas, où plus de la moitié des habitants est réformée, subit au XVIe siècle les méfaits des guerres de Religion. L’église et la maison presbytérale sont alors abandonnées, le cimetière est détruit et les trois quarts des Massuagiais sont remplacés par des gavaches.

Le territoire communal est plein de richesses patrimoniales, comme l’église Notre-Dame ou les deux châteaux de Labatut et de Pailhas.


Commune

  • Code postal : 33277
  • Nom des habitants : les Massuagiais, Massuagiaises ou les Massuaguais, Massuaguaises
  • Superficie : 1400 hectares
  • Population : 258 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Durèze

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune est dérivé de Massuagium, du nom d’une exploitation rurale aux XIIe et XIIIe siècles.


Informations pratiques

Mairie de Massugas : 05-56-61-33-88.

Office de tourisme de Pellegrue : 05-56-61-37-80.

http://www.entredeuxmers.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean Labrie (1993). Les Cavernes et abris préhistoriques de l’Entre-Deux-Mers, RIS, BibTeX.

Sylvie Faravel (1991). Occupation du sol et peuplement de l’Entre-Deux-Mers bazadais du Néolithique à 1550, RIS, BibTeX.

Bruno Bizot, Sylvie Faravel et Valérie Larock (1992). “Pour une histoire des paroisses de l’Entre-Deux-Mers”, in Éditions GAHMS et CLEM Périgueux (édité par), L’Entre-Deux-Mers à la recherche de son identité, RIS, BibTeX.

Jean Valette (1978). “La situation religieuse de l’archiprêtré de Pellegrue en 1765”, in Imprimerie Libournaise nº 169, Libourne (édité par), Revue historique et archéologique du Libournais, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite