Accueil > Lot-et-Garonne > Vallée du Lot > Masquières

Masquières

Aujourd’hui petite commune du Tournonnais, Masquières est un site très ancien. Les découvertes archéologiques dans la vallée de Lartel et Lasgonies témoignent de l’occupation du lieu dès la Préhistoire.

Située non loin du bourg, la grotte du cordonnier abritant des sépultures néolithiques est une autre preuve attestant de cette occupation ancienne. Dans la forêt environnante se trouvent également les vestiges d’une allée couverte appelée le « Tombeau des Géants ».

Cependant, ce n’est qu’à partir du Moyen Âge que le village se constitue principalement. Il consiste en l’aménagement d’habitations qui se regroupent autour de l’église et du prieuré. Ces derniers dépendent alors de l’abbaye de Moissac. On fait état de maisons, de maisonals et de demi-maisonals dès la fin du XIIIe siècle. D’ailleurs, l’une d’entre elle constitue certainement la résidence du moine prieur.

Les habitations datent principalement des XVIe et XVIIe siècles avec des remaniements aux XVIIIe et XIXe siècles.

La commune devient une commune à part entière en 1876 et n’est plus du ressort de Tournon pour l’administration civile.

Aujourd’hui, le village compte près de 96 habitants. Les grottes de Cassebartas et des Cordonniers sont toujours présentes afin de rappeler l’ancienneté des lieux. Ces grottes sont d’ailleurs ouvertes à la visite durant la période estivale.


Commune

  • Superficie : 1231 hectares
  • Population : 160 habitants (2007)
  • Origine du nom et description du blason :

    Masquières a sans doute pour origine le bas latin masquierum qui signifie « pâturage ». Il désigne ainsi la situation du village au coeur d’un pacage.


Informations pratiques

Mairie de Masquières : tel/fax 05.53.40.71.56

commune.masquieres@orange.fr

Office de Tourisme de Tournon d’Agenais : 05 53 40 75 82


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Société académique d’Agen (2005). Revue de l’agenais, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite