Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Maspie-Lalonquère-Juillacq

Maspie-Lalonquère-Juillacq

La commune de Maspie-Lalonquère-Juillacq conserve un important patrimoine archéologique et architectural, témoin de son riche passé depuis l’Antiquité.

Les trois villages, situés le long du Lèes, sont de taille relativement importante au Moyen Âge. Lors du recencement de 1385, on dénombre ainsi seize foyers à Maspie dont ceux d’un forgeron et d’un seigneur, une dizaine à Lalonquère et vingt-deux à Julliacq, qui compte également un seigneur et un curé.

Le village est par ailleurs occupé par des cagots. Cette catégorie de population, exclue et méprisée, vivait à l’écart du reste des habitants. La seigneurie de ces trois villages appartient alors au seigneur de la Claü d’Anoye.

Réunis en 1842, Maspie, Lalonquère et Julliacq conservent des témoins des siècles passés. Ainsi, au lieu-dit Glizia, des vestiges d’une villa gallo-romaine ont été mis au jour. Toujours à Julliacq, il existe une fontaine dédiée à sainte Quitterie dont les eaux seraient miraculeuses. A Maspie, on peut remarquer la présence d’un ensemble fortifié et d’une église du XIIIe siècle.


Commune

  • Superficie : 1076 hectares
  • Population : 224 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Lèes

  • Origine du nom et description du blason :

    Les trois villages fusionnent en 1842. Si Maspie détient une étymologie obscure, Lalonquère indique une terre allongée (du gascon lonquèra ) et Julliacq provient du nom d’homme latin Julius qui, accolé au suffixe gallo-romain - acum , signifie « le domaine de Julius ».


Informations pratiques

Mairie de Maspie-Lalonquère-Juillacq : 05.59.68.13.41

Office de tourisme de Lembeye : 05.59.68.28.78

http://www.tourisme-vicbilh.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.

Michel Grosclaude (2006). Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite