Accueil > Gironde > Bordelais > Martillac

Martillac

Martillac compte 19 domaines où l’on produit des vins d’appellation Pessac-Léognan. L’origine de certains d’entre eux remonte au Moyen Âge.

Une ancienne voie romaine traverse Martillac. Son tracé suit celui de la route qui mène aujourd’hui à Saucats. Un pont romain évoque également cette présence. Cependant, bien qu’ancienne, cette construction date d’une période postérieure. Au Moyen Âge, c’est le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle qui passe par Martillac. L’église Notre-Dame date de cette époque, ainsi que le château de Rochemorin.

Au XVIIIe siècle, le propriétaire de celui-ci est l’homme de lettres Montesquieu, lequel vient régulièrement participer aux vendanges de son domaine viticole. Les vins produits jouissent d’une solide réputation depuis la Renaissance, de même que ceux que donnent d’autres exploitations de Martillac.

Il s’agit par exemple du château Smith Haut Lafitte et du domaine de La Solitude. C’est sur les terres de ce dernier que s’établit une importante communauté de sœurs de la congrégation de la Sainte-Famille de Bordeaux au XIXe siècle.

Outre des vins fameux, les terres de Martillac donnent un muguet renommé. La commune est, après Nantes, le deuxième producteur de cette fleur en France.


Commune

  • Code postal : 33274
  • Nom des habitants : Martillacais, Matillacaises
  • Superficie : 1709 hectares
  • Population : 2020 habitants
  • Origine du nom et description du blason :

    de l’anthroponyme latin Martiliu ou de Martius, le dieu Mars. Il y avait là un temple dédié au dieu de la guerre.

    la croix de Jérusalem fait référence aux croisades et à l’ordre du Saint-Sépulcre, la tour est celle du XVIIe siècle, prise dans le château La Tour, le château correspond à l’AOC Pessac-Léognan du Bordelais, le chêne symbolise les arbres arrachés pour libérer des terres qui seront plantées en vigne et le muguet rappelle que la commune est la deuxième ville de France, après Nantes, pour la culture du muguet.


Informations pratiques

Mairie de Martillac : 05 56 72 71 20.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.

Michel de La Torre (1990). Gironde, Le guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite