Accueil > Gironde > Bordelais > Martignas-sur-Jalle

Martignas-sur-Jalle

L’économie du village de Martignas-sur-Jalle est longtemps dominée par l’exploitation du bois et l’élevage de moutons. C’est aujourd’hui une commune dynamique qui abrite un camp militaire et une usine de construction aéronautique.

Alors vaste lande parsemée de bois, le territoire de la commune accueille des hommes dès la Préhistoire. Une villa gallo-romaine y est construite, puis un hôpital des Templiers au Moyen Âge.

Pendant des siècles, Martignas-sur-Jalle est un petit village qui vit de l’économie pastorale et de coupes de bois. L’exploitation forestière prend de plus en plus d’importance au fil du temps, notamment à partir de 1846 quand est créée la forêt communale et que l’on commence à y ensemencer des pins.

Au XIXe siècle également sont implantés un terrain de manœuvre et des champs de tir de l’armée. Le camp de Souge abrite aujourd’hui le 503e régiment du train ainsi que l’état-major de la 2e brigade logistique. Durant l’Occupation, 300 résistants de la région bordelaise sont fusillés sur ce site.

Dans les années 1950, la commune de Martignas-sur-Jalle connaît un fort accroissement démographique et une diversification économique favorisés entre autres par l’établissement d’une usine Dassault Aviation en 1964.

En 2011, le 13e régiment de dragons parachutistes de Dieuze doit emménager au camp de Souge.


Commune

  • Code postal : 33273
  • Nom des habitants : Martignassais, Martignassaises
  • Superficie : 2654 hectares
  • Population : 5574 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    le mouton rappelle l’économie pastorale traditionnelle jusqu’au début du XXe siècle, l’épi de maïs fait référence à la culture du maïs, et le pot de résine symbolise l’exploitation forestière et la résine de pin récoltée dans ces pots.


Informations pratiques

Mairie de Martignas-sur-Jalle : 05 57 97 00 50.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.

Michel de La Torre (1990). Gironde, Le guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite