Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Marquay

Marquay

La commune de Marquay possède un riche patrimoine historique, qui va des peintures préhistoriques de l’abri du Cap Blanc aux imposants châteaux de Puymartin ou de Laussel.

La mise à jour d’un site préhistorique dans la vallée de Beune et la découverte de l’abri du Cap Blanc, qui recèle une spectaculaire frise sculptée, atteste d’une occupation très ancienne des lieux.

Au Moyen Âge le village de Marquay se développe fortement. Les habitations entourent alors l’église fortifiée construite au XIIe siècle.

De nombreux châteaux sont édifiés sur le territoire de la commune, témoignant de sa grandeur passé. Le plus célèbre d’entre eux, le château Puymartin, appartenait à une riche famille sarladaise. Il est célèbre surtout pour son riche mobilier intérieur.

Le hameau de Callabout présente, quant à lui, un ensemble de maisons typiques du Périgord, couvertes de toits de lauzes.

Depuis les fouilles qui ont révélé, au début du XXe siècle, des vestiges remarquables, Marquay est l’un des sites préhistoriques majeurs du Périgord.


Commune

  • Nom des habitants : Marquayais, Marquayaises
  • Superficie : 2427 hectares
  • Population : 555 habitants (2008)
  • Cours d'eau :

    la Beune

  • Origine du nom et description du blason :

    Écrit Marquais dans un pouillé du XIIIe siècle puis Marcaych en 1365, le nom du village apparaît ensuite sous plusieurs formes latinisées au XIVe siècle : Marqaysium, Marquesium et Marcasium . L’origine du nom du village est discutée. Pour certains, il provient d’un mot de l’ancien français marchais qui signifie « marais ». Pour d’autres, le nom de Marquay serait un dérivé d’un autre mot de l’ancien français marque qui signifie « terre éloignée de la commune ». Le nom de Marquay, dans une autre hypothèse, peut provenir d’un nom de personne gallo-romain.


Informations pratiques

Mairie de Marquay : 05.53.29.67.39

Office de tourisme des Eyzies : 05.53.06.97.05


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Chantal Tanet, Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite