Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Marnac

Marnac

Située sur les hauteurs de la vallée de la Dordogne, la commune de Marnac n’a pas été épargnée par les troubles qu’a connu la région au cours des siècles. Elle a pourtant sauvegardé un intéressant patrimoine architectural.

Le site est habité depuis la Préhistoire : des traces d’une occupation néolithique sont en effet retrouvées au lieu-dit de Lugagnac. La commune continue d’être occupée à l’époque gallo-romaine, mais ne se développe vraiment qu’au Moyen Âge.

Comme tout le territoire périgourdin, Marnac souffre de la guerre de Cent Ans. C’est durant une courte période d’accalmie, avant le début des guerres de Religion, qu’est construit le château de Betou.

Les Périgourdins sont victimes des huit guerres qui se succèdent de 1562 à 1568. Les troupes protestantes, mais aussi les Catholiques, causent des dommages parmi les paysans de la région, qui se rebellent lorsque les seigneurs leur imposent de nouvelles taxes. Les mutineries ont lieu jusqu’au XVIIIe siècle. Cela n’empêche pas la ville de continuer à se développer. En effet, la chartreuse de Mirabel est édifiée par Raymond de Coustin qui est alors seigneur des terres de Mirabel. L’église Saint-Sulpice se dote à cette même époque d’un remarquable tabernacle, unique dans la région.

Le calme retrouvé, Marnac connaît une forte croissance démographique. Le tourisme se développe de plus en plus, grâce à la proximité des rives de la Dordogne qui permettent pêche et activités nautiques.

La commune de Marnac et le vallon de la Grande Marque sont des sites inscrits.


Commune

  • Nom des habitants : Marnacois, Marnacoises
  • Superficie : 792 hectares
  • Population : 192 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Dordogne

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de Marnac vient du nom d’une personne gallo-romaine, Marnius, auquel le suffixe - acum est ajouté. Ce nom signifie dans la Rome antique « Marin ». Le terme de « Marniac » est cité pour la première fois dans des écrits au XIIIe siècle. En 1365, on relève le nom latinisé de « Marnacum ».


Informations pratiques

Mairie de Marnac : 05.53.29.31.08


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Marc Blancpain (1984). Périgord, RIS, BibTeX.

Collectif (1993). Dordogne Périgord, RIS, BibTeX.

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite