Accueil > Lot-et-Garonne > Marmandais

Marmandais

Traversé par la Garonne qui dépose des alluvions et favorise ainsi l’agriculture, le Marmandais étend ses coteaux striés de vignobles et ses terres de culture maraîchère. Stendhal le prénommait le pays "à la Toscane".

Le Marmandais est une région naturelle qui jouit d’une économie reposant essentiellement sur la vigne et, ce, depuis l’époque romaine. En 1715, l’intendant général de Lamoignon faisait figurer les vins du Marmandais parmi les vins de la meilleure qualité. Aux XVIIIe et XIXe siècles, les Côtes du Marmandais étaient exportées dans toute l’Europe du Nord. La rive droite et la rive gauche de la Garonne produisent chacune des vins différents, liés à la richesse de leur sol.

Outre la vigne, le Marmandais est l’un des premiers producteurs de fruits et légumes de France. La richesse agricole du territoire se ressent dans le paysage où alternent fraises, melons, maïs, tournesols et les vergers (surtout des pruniers). La culture du tabac, brun et blond, est aussi une tradition ancienne. En 1721, à Tonneins, une manufacture royale s’installe. L’élevage des blondes d’Aquitaine, vaches réputées pour leur viande peu grasse, est aussi une source de revenus.

La ville principale du Marmandais est Marmande, créée par Richard Cœur de Lion en 1182. Cependant, la présence de fleurs de lys sur son blason témoigne de son attachement à la France pendant les guerres avec les Anglais. Après de nombreuses vicissitudes, la ville s’impose comme métropole économique et capitale de la tomate.

De nos jours, le tourisme nautique, qui se pratique essentiellement sur le canal latéral à la Garonne, donne un nouvel essor économique au Marmandais.


Région naturelle

  • Origine du nom et description du blason :

    Le Marmandais se situe au nord-ouest du Lot-et-Garonne autour de la ville de Marmande, qui lui donne son nom. Marmande viendrait du mot mirmande , signifiant à l’époque féodale « château ». Il fait référence à l’existence d’un château contrôlant le passage sur la Garonne dès le Xe siècle.


Informations pratiques

Office de tourisme du Val de Garonne

http://www.valdegaronne.com/tourisme/index.php


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(1996). Aquitaine, Bordelais, Périgord et Pays Basque, RIS, BibTeX.

(2000). Le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

J-P Charrié (1990). Connaître le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

A. Joanne (1881). Géographie du département du Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite