Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Brantôme > Marché couvert, ancienne église Notre-Dame

Marché couvert, ancienne église Notre-Dame

Face à l’abbaye, on trouve l’ancienne église paroissiale, Notre-Dame de Brantôme.

Construite en 1516 sur l’emplacement d’une ancienne chapelle à l’initiative d’Amanieu d’Albret, abbé de Brantôme, l’église est destinée à mettre fin aux nombreuses querelles qui éclatent entre les moines et les vicaires qui se partagent alors l’autorité religieuse de la ville.

Brantôme a alors deux paroisses, puisqu’il existe déjà Saint-Pardoux-de-Feix, édifiée au XIIe siècle au nord de la ville pour des raisons semblables.

De style gothique flamboyant, l’église Notre-Dame est composée d’une nef à trois travées, terminée par un chevet plat.

Le petit clocheton-mur qui orne alors son pignon occidental a disparu, mais on a conservé sur le contrefort du nord-ouest une échauguette qui surplombe le canal des Moines.

Par ailleurs, on ajoute au XVIIe siècle quatre chapelles dont l’une est fréquentée, en 1731, par les femmes stériles.

L’édifice est désaffecté à partir du 30 décembre 1858, lorsque l’église paroissiale est transférée dans l’ancienne église abbatiale. Notre-Dame de Brantôme est désormais utilisée comme marché couvert, après avoir constitué une salle des fêtes dans les années 1960. Depuis le 25 octobre 1958, elle est inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Pierre Pommarède (1980). Brantôme et Bourdeilles oubliés, RIS, BibTeX.

M. Duché Brantôme à jamais, RIS, BibTeX.

(1927). Congrès archéologique de France, RIS, BibTeX.


Partager cette visite