Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Saint-Chamassy > Maison forte Le Bos

Maison forte Le Bos

La commune de Saint-Chamassy dispose d’une maison forte médiévale baptisée « Le Bos », ou « Monplaisir du Bos ».

Cette maison forte est construite à la fin du XIVe siècle par Raymond de Bretenoux, évêque de Sarlat en 1397, puis de Périgueux en 1404. Elle est une première fois détruite au cours des affrontements opposant Anglais et Français au XIVe siècle, avant d’être relevée par ses propriétaires de l’époque.

Les guerres de Religion ne l’épargnent pas et elle est à nouveau détruite à la fin du XVIe siècle. La famille Durfort la reconstruit de nouveau à partir de ses ruines et s’y installe. À la même époque, les demeures de Saint-Chamassy et des Constancies subissent aussi les attaques de Jacques de la Tour.

En 1677, Isabeau de Durfort épouse Geoffroi de Commarque. Dix ans plus tard, la maison appartient à Jean de Durfort. Par la suite, les Borie de Labatut, les Lagrange, les Betou... se succèdent dans la demeure, au gré des mariages et des ventes. Cependant, au XVIIIe siècle, cette maison forte n’est plus qu’une métairie.

De nos jours, il ne reste de la maison forte Le Bos que deux bâtiments, la base circulaire d’une tour et les ruines d’un ancien mur d’enceinte. Grâce aux propriétaires actuels, la maison connaît néanmoins plusieurs restaurations.


Patrimoine


Informations pratiques

Cette maison ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean-Marie Bélingard, Jacques Lagrange, Pierre Pommarède (1999). Le Périgord des maisons fortes, RIS, BibTeX.


Partager cette visite