Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Trémolat > Maison forte la Barrière

Maison forte la Barrière

La maison forte La Barrière est située au sud de Trémolat, à l’angle de l’allée menant à la chapelle Saint Hilaire et de la route de Lalinde.

Cette bâtisse rectangulaire, orientée est-ouest, présente une grosse tour rectangulaire sur la façade sud, contenant un escalier du XVe siècle.

Elle appartient d’abord à la prévôté de Trémolat et sert de poste avancé aux fortifications construites par les moines, peut-être dès le Xe siècle. Venant du mot celte barro , donnant en occitan barri , ce « rempart » constitue bien la première défense en cas de siège.

Au XVIIIe siècle, la maison appartient à la famille Brugière puis, au XIXe siècle à la famille Garrigue, avant d’être achetée conjointement par Antoine Frédéric Lavergne du Roc et son beau-frère, Jacques Jacoutet.

C’est la famille de Jacques Jacoutet qui possède le bien aujourd’hui encore.


Patrimoine


Informations pratiques

Cette maison ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Paul Fénelon (1988). Trémolat, Histoire et toponymie, RIS, BibTeX.

Guy Penaud (1996). Dictionnaire des Châteaux du Périgord, RIS, BibTeX.

Marcel Berthier (1994). Histoire de Trémolat, d’un 18 juin à l’autre (1815-1940), RIS, BibTeX.


Partager cette visite