Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Bouzic > Maison forte du hameau de la Derse

Maison forte du hameau de la Derse

La maison, construite au XVe siècle, est un édifice défensif aux formes massives. Elle domine le hameau de la Derse, situé sur un promontoire rocheux.

En 1259, un repaire noble est mentionné dans un document répertoriant les reconnaissances faites à Alphonse de Poitiers par Raymond Laroque.

La maison, telle qu’elle apparaît aujourd’hui, ne sera édifiée que peu après 1467. Il s’agit d’une haute tour rectangulaire au toit à quatre pentes, sur laquelle s’appuie un bâtiment de moindre hauteur. Les murs épais, les ouvertures rares et les meurtrières illustrent la fonction défensive de l’édifice.

En 1574, des brigands profitent des troubles occasionnés par les guerres de Religion pour s’installer dans la tour et piller les bourgs voisins. Ils seront arrêtés par le sieur de la Roque-Martin, gouverneur de Domme.

Au XIXe siècle, la maison est rattachée aux trois demeures voisines pour former un seul lieu d’habitation qui sera utilisé jusqu’au milieu du XXe siècle comme maison de vacances.

Le hameau de la Derse est situé sur une boucle du Céou, sur un promontoire qui domine le cours d’eau.


Patrimoine


Informations pratiques

Cette maison forte ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine, Michel Chanaud
Sources

Ss la dir. de Dominique Audrerie (1992). Vieilles demeures en Périgord, RIS, BibTeX.
Jean-Marie Bélingard (1999). Le Périgord des maisons fortes, RIS, BibTeX.
Guy Penaud (1996). Dictionnaire des châteaux du Périgord, RIS, BibTeX.
Hervé Brunaux (2005). Domme et son pays, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Four à pain de la maison de La Derse

    Le four à pain de la maison de La Derse à Bouzic est le témoin de pratiques anciennes.
    Le pain est un élément de base dans l’alimentation des (...)

    Dordogne - Bouzic

Partager cette visite