Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Bézenac > Maison forte du Flageolet

Maison forte du Flageolet

Située au nord-ouest de Bézenac, sur les hauteurs de la vallée de la Dordogne, la maison forte du Flageolet avait pour but de défendre les alentours.

La guerre de Cent Ans entraîne un climat général d’insécurité dans les campagnes, et les habitants cherchent à se mettre à l’abri et à protéger leurs biens. C’est à cette époque qu’apparaissent les maisons fortes : elles se trouvent au centre d’une exploitation agricole et possèdent une architecture défensive.

Celle-ci possède une tour d’escalier au centre de sa façade. Une seconde tour de plan carré est située sur le côté nord, permettant de défendre le sommet de la colline et la route d’accès. Des meurtrières sont percées dans les murs des deux tours ainsi que dans l’aile du nord-ouest.

Au XVIIe siècle, la demeure subit des transformations qui effacent en partie l’aspect défensif : l’aile du sud-est est percée de lucarnes et la terrasse est surélevée, masquant alors les trous de tirs. Les toitures des tours sont couvertes de lauzes.

La maison forte abrite toujours des cheminées du XVe siècle.

La maison forte du Flageolet est aujourd’hui toujours habitée.


Patrimoine


Informations pratiques

Cette maison ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean-Marie Bélingard (1999). Le Périgord des maisons fortes, RIS, BibTeX.


Partager cette visite