Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Sarlat-la-Canéda > Maison de la Boétie

Maison de la Boétie

C’est dans cette maison que naquit en 1530 le plus célèbre Sarladais, Étienne de la Boétie. Le bâtiment est un bel exemple d’architecture de la Renaissance.

L’hôtel particulier est construit par Antoine de La Boétie, le père d’Étienne, entre 1520 et 1525. Il se compose de deux corps de logis disposés en équerre.

La façade principale s’ouvre sur la place du Peyrou, face à la cathédrale de Saint-Sacerdos. Elle est richement décorée dans le style de la Renaissance italienne. Constituée d’un mur pignon dont les rampants sont ornés de redents (découpure en forme de dents), elle présente des fenêtres à meneaux sculptés encadrées de pilastres ornés de médaillons et de losanges. Le deuxième bâtiment est construit au-dessus d’un passage couvert donnant sur une arrière-cour.

La maison illustre l’ascension sociale de la famille de La Boétie après la guerre de Cent Ans. La noblesse de la famille est ici symbolisée par le décor foisonnant de la façade et non pas, comme de nombreuses demeures nobles de Sarlat, par la présence d’une tour de noblesse.

L’ensemble de la maison de la Boétie est classé monument historique en 1889. En 1910, l’immeuble est entièrement restauré. L’authenticité de la charpente et la toiture de lauzes est conservée.


Patrimoine


Informations pratiques

Ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean-Luc Aubardier (1998). Sarlat, RIS, BibTeX.

Gilles Ray (1997). Visiter Sarlat et le Sarladais, RIS, BibTeX.

(2006). Sarlat, ville d’Art et d’Histoire, Le guide, RIS, BibTeX.


Partager cette visite