Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Saint-Médard-d’Excideuil > Maison de l’archiprêtre

Maison de l’archiprêtre

Saint-Médard possède une maison d’archiprêtre qui lui permet d’affirmer sa primauté ecclésiastique sur Excideuil jusqu’à la Révolution.

Les archiprêtres ont résidé à Saint-Médard à partir du XVe siècle, après le déclin du prieuré victime de l’ascension des ordres religieux installés à Excideuil. Les archiprêtres sont d’abord logés dans les bâtiments du prieuré, mais ceux-ci sont incendiés et pillés en 1588 et il faut envisager un autre logement. Les travaux débutent en 1598 et ne se terminent qu’en 1748 pour des raisons financières.

À cette date, l’évêque de Périgueux vient bénir la nouvelle maison de style classique, coiffée d’un toit à la Mansart. En 1792, après le départ du dernier archiprêtre, Monsieur Lavergne, la demeure est saisie et vendue comme bien national à Jean Vigniaud, laboureur à Saint-Médard.

Nommé par l’évêque, l’archiprêtre assurait un rôle moral et religieux sur les prêtres et religieux de ses soixante-deux paroisses. Il intervenait dans le domaine judiciaire et s’occupait aussi de la répartition et du prélèvement de certains impôts.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine

Partager cette visite