Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Bergerac > Maison des rois de France > Maison Peyrarède ou Château Henri IV (musée du Tabac) > Musée du tabac > Machine à sculpter

Machine à sculpter

Le musée du Tabac de Bergerac, qui occupe une grande maison bourgeoise construite en 1604, présente parmi ses collections une pièce exceptionnelle par sa rareté. Il s’agit d’une machine à sculpter les têtes de pipe. Il n’en existe que deux exemplaires dans le monde, le second étant exposé au musée de la pipe de Saint-Claude.

C’est l’artisan-pipier Joseph Dalloz qui invente cette machine à sculpter les têtes de pipe en 1863, après trois ans de travail de conception-réalisation. Elle permet à un seul ouvrier de sculpter quatorze pipes en même temps en une journée, au lieu de quatre par jour manuellement.

Cette machine permet aussi de diversifier la production, car les modèles reproduits changent souvent avec les caprices de la mode, alors qu’à l’époque les sculpteurs sont spécialisés dans un seul modèle. Les secrets de fabrication de cette machine furent bien gardés.

M. Dalloz, décédé en 1905, laisse son atelier à son neveu, M. Dessertine, qui le transmet ensuite à la maison Aschenbrenner. En 1958, celle-ci propose la machine à la ville de Bergerac.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Bernard Clergeot, Conservateur du musée du Tabac, RIS, BibTeX.


Partager cette visite