Accueil > Landes > Grandes Landes de Gascogne > Luxey

Luxey

La commune de Luxey, traversée par la Petite Leyre, se trouve dans une région boisée depuis ses origines. C’est sur cette richesse naturelle qu’elle fonde son économie florissante.

Le site de la commune est occupé depuis l’époque romaine et sert alors d’oppidum, c’est-à-dire de place forte. Puis au Moyen Âge, Luxey dépend de la seigneurie de la famille d’Albret, noble famille établie à Labrit.

L’économie de Luxey repose sur l’exploitation du bois qui l’entoure, mais également sur le commerce de grains, de miel, de laine et de peau.

Au XIXe siècle, l’exploitation forestière prend un nouvel essor grâce à la plantation de pins maritimes à l’initiative du gouvernement du Second Empire.

À Luxey, on exploite la gemme, c’est-à-dire la résine, qui est distillée afin d’en faire de l’essence de térébenthine. En 1859, Jacques et Louis Vidal créent leur propre atelier de distillation de la gemme. Celui-ci fonctionne jusqu’en 1954 et est désormais transformé en écomusée des produits résineux.

Aujourd’hui, la forêt landaise est devenue le « Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne », dont les principaux objectifs sont la sauvegarde du patrimoine local et le tourisme.


Commune

  • Nom des habitants : Luxois, Luxoises
  • Superficie : 16000 hectares
  • Population : 665 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Petite Leyre

  • Origine du nom et description du blason :

    Comme un grand nombre de communes des Landes, Luxey tient son nom de la végétation qui l’entoure. En latin, lucum signifie « bois sacré », et luc seguèir signifie « bois envahi par les ronces » en gascon.


Informations pratiques

Mairie de Luxey : 05.58.04.70.70

Syndicat d’initiative de Brocas : 05.58.51.40.23


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Bénédicte Boyrie-Fénié et Jean-Jacques Fénié (2006). Toponymie gasconne, RIS, BibTeX.

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et Visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.

Hélène Tierchant, Bertrand Cherrier (1996). Landes de pierre, d’argile et de bois, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite