Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Lons

Lons

Situé dans la plaine du Gave de Pau, le village de Lons s’enorgueillit d’avoir vu naître Guy de Lons, l’évêque qui fait construire en 1120 la cathédrale de Lescar. Ce n’est cependant pas là le seul titre de gloire de cette commune autrefois rurale et aujourd’hui industrielle.

L’habitat y est d’origine fort ancienne, ainsi qu’en témoignent les tumuli découverts au nord du village.

Lors du recensement de 1385, le village n’abrite qu’une trentaine de foyers, ce qui ne laisse rien présager de l’accroissement important de Lons par la suite.

Au XIVe siècle, la seigneurie appartient à la famille de Loos. Puis, en mai 1593, Henri IV érige la terre de Lons en baronnie. La commune fait alors partie d’un vaste ensemble au sein duquel elle n’est qu’un élément. Petit à petit, elle va toutefois voir son influence grandir considérablement.

Ainsi, sous le règne de Louis XIV, le seigneur de Lons assume également la gérance de la seigneurie d’Artiguelouve. Antoine de Lons, alors maître de ces lieux, meurt en 1717, après avoir assumé l’importante fonction de lieutenant du roi en Béarn.

Ensuite, l’expansion de Lons se poursuit assez rapidement, puisqu’au XVIIIe siècle, le marquis de Lons ne possède pas moins de vingt-quatre fiefs, dont seize seigneuries, ce qui en fait l’un des plus grands domaines du Béarn. En cette période de disette pour les Béarnais, la commune de Lons fait office d’exception, avec 100.000 livres de revenu annuel.

Jusqu’à la fin du XIXe siècle, Lons continue d’accroître ses richesses, mais demeure une commune exclusivement rurale. À présent, elle abrite plus de 13 000 habitants et a su diversifier ses occupations, ce qui lui permet de figurer parmi les dix premières communes du département des Pyrénées-Atlantiques en terme de nombre d’habitants.


Commune

  • Nom des habitants : Lonsois, Lonsoises
  • Superficie : 1153 hectares
  • Population : 11154 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    L’origine étymologique de Lons est difficile à établir avec certitude : ce nom pourrait venir du béarnais lot qui signifie « boue, limon », ou du béarnais laus , qui signifie « terre vacante ». En outre, la fragilité de ces hypothèses est renforcée par les multiples changements de nom du village au cours des siècles : on passe de Loos, à la fin du Xe siècle, à Lod au XIIe siècle, à Leus et Léos en 1385 pour finalement s’accorder assez tardivement sur Lons.


Informations pratiques

Mairie de Lons : 05 59 40 32 32

Office de tourisme de Pau : 05 59 81 15 98


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michel Grosclaude (2006). Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Eglise Saint-Jean-Baptiste

    L’église paroissiale de Lons, consacrée à saint Jean-Baptiste, est totalement reconstruite au cours du XIXe siècle.
    Cette rénovation complète de (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Lons
  • Eglise Saint-Julien

    Dans le deuxième quart du XXe siècle, la municipalité de Lons décide de doter le nouveau quartier du Perlic d’une église afin de répondre aux besoins (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Lons
  • Houn dous cagots

    La commune de Lons conserve le souvenir d’une importante colonie de cagots, grâce à une fontaine qui leur était exclusivement réservée. Ces (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Lons
  • Monument aux morts de Lons

    Suite au traumatisme causé par les nombreuses pertes humaines pendant la Première Guerre mondiale, la commune de Lons, comme la plupart des (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Lons

Partager cette visite