Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Eyzies-de-Tayac-Sireuil (Les) > Château de Commarque > Logis seigneurial du château de Commarque

Logis seigneurial du château de Commarque

Le logis seigneurial du château de Commarque aux Eyzies-de-Tayac-Sireuil, tel qu’il nous apparaît aujourd’hui, est le résultat de plusieurs campagnes de travaux entre la fin du XIIe siècle et le XVIe siècle.

Le logis est situé en bordure d’un escarpement, au nord du donjon qui le domine de toute sa masse. Il est l’élément le mieux protégé du castrum. Il est constitué de trois corps de logis.

Le premier corps de logis, accolé contre le donjon, est le plus ancien. Il comprend : une grande pièce au niveau -1 ; une salle noble au rez-de-chaussée et une salle identique au premier étage ; un étage de combles. La salle basse date de la fin du XIIe siècle ou du premier tiers du XIIIe siècle : elle est à peu près contemporaine à la construction du premier donjon. Le reste du logis a été élevé à une époque peu postérieure (XIIIe siècle) et a été remis au goût du jour à la fin du XVe siècle ou au XVIe siècle. En témoignent les grandes baies à meneaux, la vaste cheminée et les latrines en encorbellement du rez-de-chaussée et du premier étage.

Le second corps de logis est construit dans le prolongement du premier. Il possède aussi une salle basse, semblable à celle du premier logis. Ce passage voûté a été prolongé vers le nord, à une époque plus tardive, par de petites pièces en décrochement. Il comprend, outre ce niveau, trois étages sur plancher : au rez-de-chaussée, une cuisine avec une cheminée sans ornement, un évier et une rigole, et des pièces annexes ; au premier étage, une pièce d’habitation avec une grande cheminée semblable à celles du premier logis ; un étage de combles.

Le rez-de-chaussée et les étages de ces deux corps de logis sont desservis par une tourelle polygonale hors-œuvre. Elle abrite l’escalier d’honneur, éclairé par trois baies rectangulaires et ouverte sur la cour intérieure. Elle date de la fin du XVe siècle, voire du XVIe siècle.

Le troisième corps de logis a été bâti au-dessus de deux grandes salles voûtées en berceau brisé dans le prolongement des salles basses des premier et second corps de logis. Sa construction est donc contemporaine à celles-ci ; la salle a été voûtée à une époque postérieure (XIVe siècle).

À ce corps de logis est accolé une tourelle à demi-engagée qui abrite un escalier à vis desservant les étages du logis et qui participe à la défense de la petite cour triangulaire située à l’est de la cour intérieure. Celle-ci n’est pas antérieure à la fin du XVe siècle.


Patrimoine

  • Propriétaire : Privé
  • Datation > Moyen Âge > Bas Moyen Âge > XIVème siècle
  • Types > Éléments remarquables > Pavillon
  • Précisions sur la datation :

    Construction des salles souterraines : Fin du XIIe siècle
    Construction du premier corps de logis : XIIIe siècle
    Construction des autres corps de logis : XIVe siècle
    Remaniements : Fin du XVe siècle


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Evelyne Lemasson (1987). Le château de Commarque en Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite